Théâtre

1983
Alice Carré et Margaux Eskenazi / Cie Nova



  • © Loïc Nys
  • © Loïc Nys
  • © Loïc Nys
  • © Loïc Nys
Coproduction
  • L'étoile, Scène de Mouvaux
    Durée 2h35
    • JEU. 05 JANVIER
    • VEN. 06 JANVIER
    Bus au départ du Méliès / Villeneuve d'Ascq le vendredi 06 janvier à 19h
  • 15 octobre 1983. Une quarantaine de jeunes immigrés partent de Marseille pour rallier Paris à pied, et dire "stop" aux crimes racistes. Le 3 décembre, près de 100 000 personnes les attendent dans la capitale. Face à ce mouvement pacifiste, François Mitterrand accède à une revendication des manifestants : la carte de séjour de dix ans. Cet événement, c’est la "Marche pour l'Égalité contre le Racisme", notamment célébrée par le groupe de Rachid Taha (Carte de séjour). Cette fusion entre le rock et le raï devient le symbole d’un pays multiculturel, où l’on chante en arabe et en français. Trente ans plus tard, que reste-t-il de cette euphorie ? Un sentiment d’exclusion croissant pour ces fils et petit-fils d’immigrés, une montée perpétuelle de l’extrême-droite… Après Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre puis Et le cœur fume encore, la compagnie Nova clôt son triptyque sur les identités françaises et la décolonisation. Nourrie de recherches et de témoignages, cette pièce croise documentaire et fiction, intime et politique, pour raconter une autre histoire de France : la nôtre.   

    NL
    15 oktober 1983. Een veertigtal jonge migranten vertrekt uit Marseille voor een voettocht naar Parijs om daarmee uit te drukken dat ze racistische misdaden spuugzat zijn. Op 3 december worden ze in de hoofdstad opgewacht door 100.000 mensen. Tegenover deze vreedzame volksbeweging, stemt François Mitterrand in met een van de eisen van de manifestanten: de verblijfsvergunning voor de duur van tien jaar. Dit gebeuren werd de ‘Marche pour l’Égalité et contre le Racisme’ die met name werd gevierd door de band van Rachid Taha (Carte de séjour). De vraag is wat er nu, dertig jaar later, van deze euforie is overgebleven? Op basis van onderzoek en getuigenissen is 1983 een kruising van documentaire en fictie, intiem en politiek, om een ‘andere’ geschiedenis van Frankrijk te vertellen: die van jan en alleman.

    15 octobre 1983. Une quarantaine de jeunes immigrés partent de Marseille pour rallier Paris à pied, et dire "stop" aux crimes racistes. Le 3 décembre, près de 100 000 personnes les attendent dans la capitale. Face à ce mouvement pacifiste, François Mitterrand accède à une revendication des manifestants : la carte de séjour de dix ans. Cet événement, c’est la "Marche pour l'Égalité contre le Racisme", notamment célébrée par le groupe de Rachid Taha (Carte de séjour). Cette fusion entre le rock et le raï devient le symbole d’un pays multiculturel, où l’on chante en arabe et en français. Trente ans plus tard, que reste-t-il de cette euphorie ? Un sentiment d’exclusion croissant pour ces fils et petit-fils d’immigrés, une montée perpétuelle de l’extrême-droite… Après Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre puis Et le cœur fume encore, la compagnie Nova clôt son triptyque sur les identités françaises et la décolonisation. Nourrie de recherches et de témoignages, cette pièce croise documentaire et fiction, intime et politique, pour raconter une autre histoire de France : la nôtre.   

    NL
    15 oktober 1983. Een veertigtal jonge migranten vertrekt uit Marseille voor een voettocht naar Parijs om daarmee uit te drukken dat ze racistische misdaden spuugzat zijn. Op 3 december worden ze in de hoofdstad opgewacht door 100.000 mensen. Tegenover deze vreedzame volksbeweging, stemt François Mitterrand in met een van de eisen van de manifestanten: de verblijfsvergunning voor de duur van tien jaar. Dit gebeuren werd de ‘Marche pour l’Égalité et contre le Racisme’ die met name werd gevierd door de band van Rachid Taha (Carte de séjour). De vraag is wat er nu, dertig jaar later, van deze euforie is overgebleven? Op basis van onderzoek en getuigenissen is 1983 een kruising van documentaire en fictie, intiem en politiek, om een ‘andere’ geschiedenis van Frankrijk te vertellen: die van jan en alleman.

    Autour du spectacle

    Représentation en audiodescription Jeu. 05 janv, 19h : Réalisée par Audrey Laforce avec le soutien de l’UNADEV
    + d'infos Shann Watters swatters@larose.fr

    RENCONTRE JEU. 05 JANV. : avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

    L’œil du méliès : Un film en écho au spectacle 1983
    Alice Carré & Margaux Eskenazi / Cie Nova

    Représentation en audiodescription Jeu. 05 janv, 19h : Réalisée par Audrey Laforce avec le soutien de l’UNADEV
    + d'infos Shann Watters swatters@larose.fr

    RENCONTRE JEU. 05 JANV. : avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

    L’œil du méliès : Un film en écho au spectacle 1983
    Alice Carré & Margaux Eskenazi / Cie Nova


    Ici on noie les Algériens
    >> en savoir plus <<

    Ici on noie les Algériens
    >> en savoir plus <<


Théâtre
Fantasmagoria
Philippe Quesne

02 au 03 juin 2023
La Condition Publique...
Théâtre
Parpaing
Nicolas Petisoff / 114 CIE

10 au 13 mai 2023
La Ferme d'en Haut /...
Théâtre
1983
Alice Carré et Margaux Eskenazi / Cie Nova

05 au 06 janv. 2023
L'étoile, Scène de M...
LA ROSE DES VENTS
Scène nationale Lille Métropole
Villeneuve d'Ascq

Boulevard Van Gogh
59650 Villeneuve d'Ascq
+33 (0)3 20 61 96 90
Billetterie
du mardi au vendredi
de 13h30 à 17h
+33(0)3 20 61 96 96
Achetez
Restez informés
Recevez chaque mois notre
newsletter et restez informés de notre actualité
Recherche
Vous avez besoin de retrouver
un spectacle,un artiste,
un évènement
Suivez-nous
        
La rose des vents est soutenue par
© La rose des vents 2015 2022    Mentions légales et obligatoires    Conditions générales de vente    Spectacles passés