ÉDITO D'AVRIL

"Pour ce programme d’avril, j’ai fait une petite statistique.

Sur les 20 longs-métrages que je vous propose de découvrir, seulement 8.5 ont été réalisés par des femmes (le demi est pour celui co-réalisé avec un homme). Si l’on regarde d’un peu plus près 10 films ont pour personnage principal une femme... Cette situation, pas très glorieuse, est-elle représentative de la réalité ? Non, car je crains que sur l’intégralité des films sortant en salle sur une année, le constat soit beaucoup plus inquiétant.

C’est le film de Pamela B. Green Be Natural, L’histoire cachée d’Alice Guy-Blaché qui m’a inspiré cet édito.

Vous êtes peu nombreux à connaître Alice Guy-Blaché, ce n’est pas surprenant. Par contre, que moi, programmateur de salle de cinéma, je ne la connaisse pas, est plus dérangeant.

Alice Guy-Blaché est, tout simplement, la première femme réalisatrice, productrice et directrice de studio de l’histoire du cinéma ! Elle a assisté à la première séance des frères Lumiéres et, alors qu’elle travaillait comme secrétaire à la Gaumont, Alice Guy-Blaché s’est lancée dans la réalisation de nombreux films pour le compte du studio. Elle est devenue une incontournable personnalité du milieu et a offert au cinéma de nombreuses inventions techniques qui ont perduré.

Il est terrifiant de constater que l’Histoire racontée par l’homme a tendance à oublier qu’elle raconte l’Histoire de l’Homme. Que des femmes comme Alice Guy-Blaché (elles sont nombreuses dans tous les domaines) soient oubliées par l’Histoire n’est pas acceptable.
Rendez-vous donc la semaine du 8 au 14 avril pour découvrir le documentaire de cette jeune réalisatrice américaine Pamela B. Green qui rend justice à la première femme réalisatrice française : Alice Guy-Blaché !

Pour la suite de ce mois, la programmation du méliès vous parlera courage, filiation, injustice, danse, rire et Amour !

Je vous attends pour notre traditionnel apéro-ciné le vendredi 10 avril à 19h30.

Bonnes séances"

Antoine
ÉDITO D'AVRIL

"Pour ce programme d’avril, j’ai fait une petite statistique.

Sur les 20 longs-métrages que je vous propose de découvrir, seulement 8.5 ont été réalisés par des femmes (le demi est pour celui co-réalisé avec un homme). Si l’on regarde d’un peu plus près 10 films ont pour personnage principal une femme... Cette situation, pas très glorieuse, est-elle représentative de la réalité ? Non, car je crains que sur l’intégralité des films sortant en salle sur une année, le constat soit beaucoup plus inquiétant.

Programme AVRIL 2020

programme suivant
LA ROSE DES VENTS
Scène nationale Lille Métropole
Villeneuve d'Ascq

Boulevard Van Gogh
59650 Villeneuve d'Ascq
+33 (0)3 20 61 96 90
Billetterie
du mardi au vendredi
de 13h à 18h30
+33(0)3 20 61 96 96
Achetez
Restez informés
Recevez chaque mois notre
newsletter et restez informés de notre actualité
Recherche
Vous avez besoin de retrouver
un spectacle,un artiste,
un évènement
Suivez-nous
        
La rose des vents est soutenue par
© La rose des vents 2015 2020    Mentions légales et obligatoires    Conditions générales de vente    Spectacles passés